Le couronnement de Marie de Lorraine, reine consort d’Écosse

Les 7 et 8 novembre 2019 a eu lieu à Nancy le colloque « Sacres et couronnements dans l’Occident chrétien : rite, état et société, du Moyen Age à nos jours », organisé par le CRULH et l’Institut François Gény de l’Université de Lorraine.

Parmi de nombreuses interventions (voir le programme), cinq historiennes se sont penchées sur les sacres et couronnements des reines, dont Sylvie Joye et Pamela Nourrigeon, qui a soutenu sa thèse « Le rational des divins offices de Guillaume Durand : analyse iconographique des manuscrits en ancien français » en 2016. Les chercheuses Laura Gaffuri et Marion Pouspin, auteur de « Publier la nouvelle » aux Éditions de la Sorbonne, n’ont pas pu assister au colloque. Mon sujet de communication était le couronnement de Marie de Lorraine, célébré le 22 février 1540 dans l’abbatiale Sainte-Croix (Holyrood Abbey) près d’Édimbourg. Fait historique peu connu, Marie de Lorraine est la dernière reine consort de l’histoire d’Écosse couronnée selon le rite catholique, et probablement ointe. L’article correspondant sera publié dans les Actes du colloque à venir.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :