Marie et les lieux disparus no. 2 : La Rotonde des Valois

Dans la nef de la basilique de Saint-Denis, les visiteurs peuvent admirer trois mausolées grandioses du 16ème siècle : celui de Louis XII et d’Anne de Bretagne, celui de François Ier et de Claude de France, puis celui d’Henri II et de Catherine de Médicis. Ce dernier a traversé cinq cent ans quasi intact et a même survécu aux destructions de la Révolution Française. Une gravure d’Israël Sylvestre vers 1620 montre la disposition du tombeau : on constate que hormis les deux autels disposés devant le couple royal agenouillé en prière sur la plateforme, les transis à l’intérieur ainsi que les sculptures des vertus cardinales aux angles, sont toujours en place.

Vue de la Rotonde des Valois

Israël Sylvestre, Vue de la Rotonde des Valois, vers 1620 (en bas). En haut, le tombeau d’Henri II et de Catherine de Médicis © RMN-Grand Palais (musée du Louvre)/Michèle Bellot

En revanche, ce qui a changé, c’est l’emplacement du monument funéraire. Commandé par Catherine de Médicis après la mort accidentelle du roi Henri II en 1559, la reine décide de placer ce mausolée dans une chapelle funéraire dédiée à la famille royale et choisit comme architecte le Primatice. Après son décès deux ans plus tard, un autre Italien, Alberto Gondi, reprend les travaux, puis plusieurs autres architectes se succèdent. À a mort de la reine en 1589, la Rotonde n’est toujours pas achevée, et elle n’a toujours pas de toit. Tombée en ruines, elle est démolie en 1719. Le monument funéraire du couple royal est déménagé à l’intérieur de la basilique de Saint-Denis.

Aujourd’hui, le monument funéraire est coincé entre deux piliers gothiques du transept de la basilique, ce qui lui ôte une partie de sa beauté, car deux des vertus cardinales en bronze des quatre – Force, Justice, Prudence et Tempérance – se retrouvent face aux murs. Le visiteur ne peut plus circuler autour du monument, comme c’était jadis possible dans la Rotonde. Mais à quoi ressemblait cette chapelle funéraire circulaire?

HenriIICatherine

Germain Pilon, Monument funéraire d’Henri II et de Catherine de Médicis (1563-1572) © A.B.

Pour son mémoire de master en 2008, la chercheuse Edwige Lelièvre a travaillé sur une reconstitution archéologique en 3D de la Rotonde, consultable sur le site de l’OMNSH (Observatoire des Mondes Numériques en Sciences Humaines). Aujourd’hui, seule les fondations de la chapelle, qui se situait près de la basilique de Saint-Denis, sont encore visibles sous forme de buis taillés. Pour reconstituer l’édifice, Edwige Lelièvre s’est servie des gravures de Jean Marot (vers 1619-1679) qui représentent le plan initialement prévu par le Primatice, puis les différents remaniements par la suite. Elle propose ainsi une vue de la Rotonde avec les deux possibilités de finition du toit. La 3D permet ainsi de présenter cet édifice que même les contemporains n’ont pas pu voir achevé.

RotondeEdwigeLelievre

La Rotonde des Valois, reconstitution en 3D © Edwige Lelièvre 2008

Publicités

3 Commentaires

  1. Bonjour (un message précédent est parti sans que je puisse le récupérer, je réitère donc)

    L’un de nos membres du Comité Directeur de l’Association Franco-Ecossaise de Paris (AFE), Président du Centre d’ Etudes et de Recherches sur l’ Auld Alliance d’Aubigny-sur-Nère (Cher-18700) :
    Mr Guy Courcou, organise un colloque les 27-28 septembre 2014 intitulé : l’ Auld Alliance à l’épreuve du temps – relations entre la France et l’Ecosse 1295-1560″, au Château des Stuarts à Aubigny-sur-Nère.

    Entre autres intervenants : Mr Michel Duchein, Inspecteur Général Honoraire des Archives Nationales et membre du comité directeur de l’ Association Franco-Ecossaise, interviendra
    le 27 septembre, sur le thème :
    « MARIE DE GUISE – Apogée et fin de la Vieille Alliance »

    Pour obtenir le programme complet de ces deux journées et procéder à votre inscription contacter l’Office de Tourisme d’Aubigny, 1 rue de l’ église, 18700 Aubigny-sur-Nère –
    tél. : 02 48 58 40 20
    accueil@tourisme-sauldre-sologne.com

    Si vous souhaitez un hébergement, demander la liste des hôtels et chambres d’hôtes à l’ O.T. et réservez au plus tôt (période très chargée – Sologne=chasse – dans cette région à cette époque de l’année).

    cordialement
    Lydie Delalande
    membre du comité directeur-AFE

  2. Bonjour Lydie,
    merci beaucoup pour cette information. Un mail à l’OT d’Aubigny vient de partir ce matin. Je me souviens que vous partez bientôt en Écosse; je vous souhaite un très beau voyage.

  3. Bonsoir Annette,
    Je suis revenue d’ Ecosse, très beau voyage du 2 au 16 juin.
    cordialement
    Lydie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :