Le premier colloque français sur Marie de Lorraine-Guise à Bar-le-Duc

MariedeGuise_Affiche500 ans après la naissance de Marie de Lorraine à Bar, aujourd’hui Bar-le-Duc en Lorraine, la capitale du Barrois se souvient à son tour de la fille aînée des Guise. Début juillet 2015, l’association régionale Sauvegarde du patrimoine l’avait honoré par une fête Renaissance à Joinville, lieu de son enfance. Le 9 octobre 2015, Bar-le-Duc accueilit une journée d’études universitaires, la première en France, à l’endroit même où Marie naissait le 20 novembre 1515.

Organisée par les universités de Reims, de Lorraine et l’auteur de ce site, la journée d’études fut consacrée à la jeunesse de Marie de Lorraine-Guise (1515-1538) :

Ouverture par Juliette Bouchot, Adjointe au maire à la culture et au patrimoine
Première séance. Présidence : Christine SUKIC (Université de Reims Champagne-Ardenne, CIRLEP)

  • Stefano SIMIZ (Université de Lorraine, CRULH) : Le Barrois et la Lorraine au XVIe siècle. État de l’art et interrogations historiographiques
  • Bruno MAES (Université de Lorraine, CRULH) : Éduquer une princesse lorraine. Les idées politiques et religieuses des Guise
  • Marjorie MEISS-EVEN (Université Lille 3, IRHiS) : Un mois dans la vie de Marie de Guise (juin 1532)
  • Éric DUROT (Docteur en histoire moderne, Paris) : La fratrie des Guises. Un réseau en action

Seconde séance. Présidence : Étienne Guibert (Responsable du Musée Barrois, Bar-le-Duc)

  • Annette BÄCHSTÄDT (Doctorante, Université de Reims Champagne-Ardenne, CIRLEP ) : Marie de Lorraine-Guise dans l’historiographie européenne. Une princesse entre la France et les Iles britanniques
  • Alain MORGAT (Directeur des AD Haute-Marne, Chaumont) : Le douaire de Marie Stuart, Reine d’Écosse, dans l’actuelle Haute-Marne
  • Mots de clôture provisoire Thomas NICKLAS (Université de Reims Champagne-Ardenne, CIRLEP): La naissance, à Bar-le-Duc, d’un projet de recherche interdisciplinaire et international

Visite guidée du Musée Barrois par Étienne Guibert

Concert de musiques françaises et écossaises de la Renaissance, par sept membres des Musiciens de Mlle de Guise

Une seconde journée d’études, « Marie de Lorraine-Guise, reine et régente d’Écosse », aura lieu le vendredi 12 févier 2016 à la bibliothèque Carnegie de Reims. Des intervenants venus de France, d’Allemagne et de Grande Bretagne se pencheront sur le destin de celle qui, dans le monde britannique, est connu sous le nom de Mary of Guise. En Écosse, le réaménagement du palais Renaissance de Stirling entre 2008 et 2011, a rendu à cette reine écossaise venue de France son existence publique. Mary of Guise est aujourd’hui très présente au château de Stirling, mais aussi au château d’Édimbourg, au palais de Linlithgow et au palais de Falkland. En France, 2015 est devenue l’année de sa renaissance.

Publicités

3 Commentaires

  1. […] mises en place conjointement par l’université de Reims et de Nancy, auront lieu au Musée Barrois (département de la Meuse) le vendredi 9 octobre 2015, puis le vendredi 12 févier 2016 à […]

  2. A reblogué ceci sur Marie Macphersonet a ajouté:
    conference to commemorate the 500th anniversary of Marie de Guise’s birth.

  3. A reblogué ceci sur sioban68et a ajouté:

    À la veille du 500e anniversaire de Marie de Lorraine en novembre 2015, un premier colloque commémorait celle qui était reine et régente d’Écosse, mais dont la mémoire collective européenne semble d’avoir retenue que la mère de Marie Stuart.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :